La famille internationale

La mobilité croissante des individus les conduit à engager des relations présentant des éléments d’extranéité tels que leur nationalité, le lieu de célébration de leur mariage, le lieu de naissance de leur enfant, ou encore leur lieu de résidence ou de décès.

Le droit international privé de la famille a pour objet essentiel d’apporter des outils lorsque la situation présente un ou plusieurs éléments d’extranéité et qu’il convient de déterminer le juge compétent et la loi applicable à votre différend. Nous pouvons également vous conseiller ou vous assister pour des questions de reconnaissance ou d’exécution d’une décision judiciaire dans l’espace international.

Les praticiens du droit doivent aujourd’hui s’adapter à des problématiques juridiques autrefois essentiellement internes, et qui désormais s’inscrivent dans une sphère internationale. Le droit de la famille personnel et patrimonial, ainsi que le droit des successions sont ainsi confrontés à des questions complexes nécessitant une expertise approfondie en droit international privé pour déterminer une stratégie juridique qui vous serait la plus favorable ou la moins préjudiciable, ainsi que la maitrise de langues étrangères.

Notre expertise approfondie de ces matières nous permet de vous accompagner et vous conseiller au quotidien pour définir une stratégie juridique et patrimoniale la mieux adaptée à votre situation personnelle en présence d’éléments d’extranéité.

A cette fin, nous exerçons en anglais, en espagnol, en slovaque (tchèque) mais également en portugais, et travaillons conjointement avec des avocats d’autres pays spécialisés en droit de la famille. Nous disposons de ce fait d’un réseau compétent et réactif en Europe, et dans le monde entier.

Actualités

Le droit comparé des procédures de divorce international

Atelier, animé par des confrères de quatre pays différents, a permis de confronter l’analyse des règles de droit international privé ...

Les conséquences du Brexit en matière familiale

Si l’impact du Brexit en matière familiale a été neutralisé jusqu’au 31 décembre 2020, le présent article fait le point ...

Les conséquences du Brexit en matière familiale

Si l’impact du Brexit en matière familiale a été neutralisé jusqu’au 31 décembre 2020, le présent article fait le point ...

Rappel sur l’étendue du champ d’application de l’article 3 du règlement Bruxelles II bis

En matière de divorce, et conformément à l’article 3 du règlement Bruxelles II bis, une juridiction d’un État membre est ...

Adoption internationale: application d’office de la Convention de La Haye de 1993

La Cour de cassation rappelle l’obligation, pour le juge saisi d’une demande d’adoption internationale entre États parties à la Convention ...