Alice BOUISSON
Avocat collaborateur

Alice BOUISSOU

Contacter

Alice BOUISSOU a intégré le cabinet Mulon Associés en 2018. Elle a exercé au sein de différents cabinets d’avocats qui lui ont permis d’accompagner au quotidien une clientèle diversifiée en droit de la famille. Elle a acquis une expertise certaine en droit des personnes et de la famille, et a développé une expertise renforcée plus spécialement sur les questions impliquant des enfants mineurs.

Alice BOUISSOU intervient au quotidien tant sur des problématiques de droit français que sur des sujets touchant au droit international privé, et privilégie particulièrement les modes alternatifs de résolution des litiges.

Elle est titulaire d’un Master II de Droit des personnes et des patrimoines (Université Paris XII).

Elle publie régulièrement des commentaires de jurisprudence dans la revue la Gazette du Palais spéciale droit de la famille.

Actualités

Révocation d’un mandat de protection future portant atteinte aux intérêts du mandant, placement sous tutelle et suppression du droit de vote

Un manque de rigueur et de diligences dans la gestion du patrimoine de la mandante, ayant des conséquences financières, est ...
GAZETTE DU PALAIS | GAZETTE SPÉCIALISÉE : DROIT DE LA FAMILLE

Une illustration du maintien de la collaboration entre époux : la signature d’un compromis de vente en vue de l’acquisition d’un bien pour le compte de leurs enfants

La Cour de cassation juge que la signature d’un compromis de vente par les époux aux fins d’acquérir un bien pour ...
GAZETTE DU PALAIS | GAZETTE SPÉCIALISÉE : DROIT DE LA FAMILLE
/

Le montant de la créance de salaire différé : une question à trancher par le juge sans possibilité de la déléguer au notaire liquidateur

Dans cet arrêt, la Cour de Cassation rappelle l’impossibilité pour le juge de déléguer au notaire liquidateur désigné, ses pouvoirs ...
GAZETTE DU PALAIS | GAZETTE SPÉCIALISÉE : DROIT DE LA FAMILLE
/ / Les successions

Attribution préférentielle du domicile conjugal : exception au critère légal de résidence effective en cas de violences conjugales

La Cour de cassation tempère l’exigence légale de résidence effective de l’époux sollicitant l’attribution préférentielle du bien indivis en considérant ...
GAZETTE DU PALAIS | GAZETTE SPÉCIALISÉE : DROIT DE LA FAMILLE
/